Les sports dans les jeux de simulation de combat

Le monde des jeux de simulation de combat inclut 2 disciplines difficiles à distinguer pour la plupart du public : l’airsoft et le paintball. Après cette lecture, vous saurez mieux faire la différence.

L’airsoft

Ce jeu d’origine japonaise est né après la défaite du Japon face aux forces alliées dans la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’une simulation de guerre entre 2 équipes, dont les armes étaient chargées de billes en plastique dur ou en métal. La pratique de cette discipline se fait en pleine nature, dans des aires de jeux fermées et assez isolées. Le port d’équipements de protection est obligatoire. Pendant ce jeu, l’honnêteté et le fair-play des joueurs déterminent les points et les victoires car les billes ne contiennent pas d’encre. L’airsoft met également à l’épreuve les qualités mentales et sportives des participants. Ainsi, il peut être intégré dans les rubriques des teams-buildings.

Le paintball

Le paintball est un jeu inventé par des cowboys aux Etats-Unis dans les années 70. Il s’agit d’un affrontement jusqu’à élimination totale entre deux équipes. Les membres de l’équipe touchés par les billes de peintures de l’équipe adverse sont morts. Afin de se défaire de la connotation de ce jeu militaire, les tenues ont été remplacées par des combinaisons plus rigolotes. Les affrontements se font en plein air, avec des monts comme structure de camouflage et des bosquets comme arme de guerre. L’équipe gagnante est celle qui arrive à s’approprier le drapeau de l’équipe ennemie.